À propos

Mon approche du yoga et le développement de mon enseignement d’un yoga postural sécuritaire.

Le Yoga est entré dans ma vie quand j’ai commencé mon doctorat en physique ; une période intellectuellement intense où j’ai commencé à faire du Yoga tous les jours. Et je me suis blessée. Au coude, à l’épaule, aux genoux. J’avais un choix à faire : arrêter le Yoga ou trouver comment continuer sans me blesser. Les bienfaits du Yoga étaient trop grands pour que j’arrête. Alors, j’ai, en quelque sorte, commencé une deuxième thèse sur la pratique du Yoga sécuritaire. Celle-ci a duré beaucoup plus longtemps que la première.

Mes recherches m’ont conduite aux quatre coins du monde pour me former, de différentes façons, au métier de professeur de Yoga, d’abord en Inde, avec une formation ciblée Iyengar que j’ai trouvée trop stricte, trop exigeante. Puis en France, avec d’autres formations ciblées sur l’anatomie du mouvement et la biomécanique du corps : trop loin du Yoga que j’aime pratiquer au quotidien et pas assez pédagogique. Puis aux États-Unis, pour apprendre à gérer les blessures et les douleurs : trop Vinyasa et pas adapté à tous les publics. J’ai donc appliqué la démarche scientifique apprise pendant ma thèse. J’ai expérimenté avec mes élèves et trouvé des solutions pour être sûre de ne pas blesser mes élèves et d’être bien comprise par eux, quel que soit le support d’enseignement.

Mon enseignement du Yoga s’est co-construit avec mes élèves kinésithérapeutes, ostéopathes, ergothérapeutes, médecins, amoureux du mouvement et passionnés par le corps.

J’ai pu tester mes techniques d’enseignement auprès de cas extrêmes, comme cette triple-amputée, qui était tellement heureuse de simplement pouvoir refaire du Yoga.

Au cours de mes recherches, j’ai réalisé que nous étions nombreux, élèves comme professeurs, à nous blesser régulièrement en Yoga, à ne pas savoir comment éviter les blessures de nos élèves et que proposer pour continuer à faire du Yoga sans aggraver cette tendinite à l’épaule. C’est tout naturellement que j’ai voulu partager le résultat de mes recherches avec mes pairs, parce que je veux contribuer à ce que l’enseignement du Yoga soit sécuritaire. Et je suis convaincue que cela passe par la formation des professeurs.

Les professeurs de Yoga que j’ai aidés à faire évoluer dans leur enseignement ont gagné en confiance : ils ont maintenant des outils en main pour donner des conseils personnalisés à leurs élèves en fonction de leur niveau et de leurs blessures. Ils savent mettre leurs élèves en sécurité, qu’ils enseignent en présentiel, en distanciel ou en vidéos pré-enregistrées. Ils ont gagné en capacité d’adaptation à leur public, en précision dans leurs consignes verbales et en sérénité dans leur métier.

Les outils que je leur donne : la compréhension de la mécanique du corps et de la pédagogie.

Les mots qu’ils utilisent pour décrire mes formations ? “Généreux, complet, facile à suivre et à appliquer, pédagogique, c’est une Bible, c’est un phare dans la nuit”…

Nous échangeons régulièrement sur les problèmes qu’ils rencontrent avec leurs élèves, pour continuer cette thèse, continuer à enrichir notre enseignement du Yoga en mettant en commun les résultats de nos expérimentations.

Mon expérience

Prof de Yoga depuis 2016 – Elève de Yoga depuis 2009

Hatha Yoga – Natha Yoga – Vinyasa Yoga – Yin Yoga – Ashtanga

Professeure de Yoga
certifiée

Yoga Alliance
E-RYT500

+

heures de formations suivies

+

heures d'enseignement

Newsletter

Si tu veux découvrir quelques résultats de ces recherches, je les partage dans ma newsletter “Pour être un professeur de Yoga postural confiant”.